Nos procédés techniques

LES PONTONS 

Ils sont construits conformément au règlement de la construction navale aluminium et sont réputés robustes, Les châssis sont en aluminium 6005 AT6 qualité marine. Ces derniers sont soudés par des soudeurs agrées toutes positions par le Bureau Véritas.

Les pontons sont dimensionnés afin de répondre aux exigences du cahier des charges.

Leur profil de rive en aluminium multitubulaire, de 8kg par mètre linéaire (pour le standard) est équipé de rail, de type « Halfen », sur la face supérieure, inférieure et sur le champ pouvant accueillir pontets, bracons…

Ces profils sont assemblés par des soudeurs expérimentés, procédé MIG, fil ER 5356. 

Il existe plusieurs modèles de profil. 

Les galeries techniques

Des galeries technique sont installées de chaque côté du ponton, elles sont de section constante d’un bout à l’autre de la panne y compris au passage des accouplements.

Ces galeries servent à l’apport en eau et électricité des pontons.

Pour refermer la gaine technique, nous utilisons un profil aluminium 6005 AT6 dont la face supérieure est munie de rainures antidérapantes.

Ce profil est emboité côté profil ponton et vissé côté platelage.

Il est affleurant au-dessus du profil de rive. 

Les flotteurs

Nous proposons sortes de flotteurs :

► En aluminium 5754 H 111 épaisseur 2mm en standard et au-delà sur demande. Ils sont remplis d’un bloc polystyrène 12 kg/m3 emballé dans un film plastique.

Ils sont vissés à la structure par de la boulonnerie inox avec écrous freinés.

Les flotteurs aluminium sont insensibles aux ultras violets, résistent au gel et dégel.

► En PEHD roto moulés couleur noir épaisseur 6mm injectés de polystyrène expansé à cellules fermées densité 12 kg/m3.

Les flotteurs roto moulés sont insensibles aux ultras violets et à l’électrolyse.

Ils sont vissés à la structure par de la boulonnerie inox avec écrous freinés.

Nos flotteurs sont réputés insubmersibles parce qu’étanches à 100%.

Un flotteur peut être changé individuellement sans démontage du ponton et sans enlever ceux situés devant ou derrière.

Les faces des flotteurs sont nervurées pour leur donner une meilleure solidité. 

Le platelage

Nous proposons plusieurs  sortes de platelage

► Le Platelage « KLP »  

Section 150x30, fixation par vis inox tête fraisée.

Le platelage est réalisé en plastique recyclé de type « KLP »

Les lames, de section 150x30, après moulage, laisseront ressortir des rainures sur la face supérieure pour créer un anti dérapant et des chanfreins pour limiter l’agressivité.

Le platelage est fixé sur la structure du ponton par vis inox 4.8 x 50 têtes fraisées empreinte torx (T25), par l’intermédiaire de lambourdes en aluminium. Les têtes de vis sont à fleur du plancher mais  ne présentent aucune agressivité même aux pieds nus.

Un jeu de 5 mm sera laissé entre chaque lame de platelage afin de favoriser l’écoulement de l’eau. 

►Le Platelage en Bois Imputrescible de la famille des Bilingua type « Badi »    

Section standard 130 x 22, fixation par vis inox ou rivet aluminium.

Toutefois, nous pouvons sur demande, fournir d’autres essences (Européenne ou exotique) dans différentes épaisseurs.

Le platelage est réalisé en bois exotique imputrescible de type « Badi » de classe IV.

Les lames, de section 130 x 22 mm ou autre épaisseur, seront rabotées 4 faces. La face supérieure sera rainurée dans son milieu pour créer un antidérapant, et ses angles supérieurs seront chanfreinés pour limiter l’agressivité.

Le platelage est fixé sur la structure du ponton par rivets, corps alu et tête alu, ou par vis inox 4.8 x 38 têtes fraisées empreinte torx(T25), par l’intermédiaire de lambourdes aluminium. Un jeu de 5mm sera laissé entre chaque lame de platelage afin de favoriser l’écoulement de l’eau et permettre au bois de travailler librement.   

En général, nous fixons le platelage en partie courante par rivet alu sur lambourde alu (suppression des couples électrolytiques) et dans les extrémités.

Le platelage est fixé par vis inox rendant l’accès aux silents blocs plus facile. 

Les Pontets

Les pontets sont positionnés sur le rail du profil de rive, et maintenus par 2 boulons marteaux 16 mm inox, l’usager à la possibilité de les déplacer sur la longueur du ponton pour l’adapter aux différentes amarres des bateaux.

Fabriqués en aluminium moulé, ils ont une capacité de 2.5 tonnes ou plus fort sur demande.

Les Défenses

Elles sont en général de même nature que le platelage.

Leur épaisseur peut varier selon la demande de 22 mm à 35 mm.

Les défenses permettent aux bateaux de ne pas abîmer leur coque contre les profils de rive des pontons et des catways lors des accostages de ces derniers.

Elles se glissent sur les champs des pontons et sont fixées par vis inox tête fraisée à fleur de la défense, évitant ainsi tout marquage sur les bateaux, de plus elles sont interchangeables sans démontage du ponton.

Nous pouvons également mettre en place des défenses de type « Delta ». 

Les Silents blocs

Ils servent à relier deux pontons entre eux.

Les blocs en caoutchouc de 70 schors sont renforcés par 2 plaques en inox de 5mm d’épaisseur offrant une résistance à la traction de 26 tonnes.

Ils sont positionnés horizontalement dans 2 U renforcés par des goussets en extrémité de la structure ponton, puis fixés par de la boulonnerie en inox 16mm de qualité marine, avec écrou frein pour éviter le desserrage dû au clapot.  

Les silents blocs n’empiètent pas sur l’espace de la galerie technique, de ce fait, nous pouvons déplacer un ponton sans débrancher les réseaux (eau et électricité).

De plus, ils sont disposés en bordure de ponton à l’intérieur du profil de rive pour une meilleure résistance aux efforts, leur accordant une plus longue durée de vie. 

Ils sont accessibles depuis le ponton en enlevant 2 planches de platelage. 

Les Guide-rails

Les guide-rails sont en aluminium de forte épaisseur ou en acier galvanisé. Ils sont fixés au profil de rive du ponton par boulons marteaux, les rendant réglables le long du ponton.

Deux rouleaux en PEHD assurent la translation verticale sur le rail, afin de s’adapter à la hauteur des marnages et ne pas abîmer le rail en acier.

Ils sont montés sur un axe inox Ø 30mm.

Ils sont réalisés en deux demi-guides, afin de pouvoir changer les pièces d’usure facilement sans démonter l’intégralité du guide. 

Le Rail

Le rail est en acier type HEB. Il est fixé au quai par platines d’adaptations et chevilles M16 inox, il est équipé de cornières de butées aux extrémités hautes et basses afin d’éviter au ponton de sortir du H par conditions extrêmes (grosse marée avec surcote et gros clapot)

Le rail est traité contre la corrosion par galvanisation et par peinture. 

Les Guide-pieux

Les guide-pieux sont en aluminium 6005 AT6, ils sont fixés au profil de rive par boulons marteaux, les rendant réglables sur toute la longueur du ponton.

Des rouleaux en polyamide ou en EPDM, suivant le diamètre choisi, assurent la translation verticale sur le pieu, afin de s’adapter à la hauteur des marnages. Ils seront montés sur un axe inox Ø 30mm.

Les rouleaux peuvent également être montés sur double étage.

Les guide pieux sont équipés de défenses sur toute leur périphérie afin d’éviter l’endommagement d’un bateau lors d’une collision accidentelle.  

Les Catways

La liaison se fait par silents blocs renforcés, fixés à la structure par vis inox M16. Un système de profil aluminium clipsable recouvre la fixation des silents blocs pour offrir une finition soignée et anti dérapante.

Sur le ponton, le catway est fixé par vis inox M16 tête fraisée, ne présentant aucune agressivité même pour des pieds nus, vissé dans des plats inox préalablement glissés dans les rails de type « Halfen » supérieurs du profil de rive du ponton.

Ce plat inox de 300mm de long garanti une meilleure répartition des efforts du catway lors de chocs accidentels.

Le système de fixation du catway peut par simple desserrage de quelques boulons être déplacé facilement le long du profil de rive sans démontage de défenses, cela permet une manipulation rapide du calpinage des catways. 

LA PASSERELLE 

La passerelle peut être  en aluminium 6005 AT6 ou en acier
Elle est calculée selon les règles EUROCODE à la charge demandée par la CCTP.
Elle est vérifiée aux vibrations.

Ses gardes corps sont conformes aux normes demandées à savoir :

  • Norme NF 01-012
  • Norme NF E 85-13
  • Norme XP P 98-405
  • etc ...

Elle est fixée au quai par des articulations en inox, et translate grâce à des rouleaux PEHD sur une plaque de roulement fixée sur le ponton.

Elle est soudée par des soudeurs expérimentés avec licences toutes positions agréés Bureau Véritas. Procédé MIG, Fil ER 5356, et conforme au CCTP.

Le platelage est souvent identique à celui des pontons pour les passerelles d’accès.

Des lames antidérapantes peuvent être posées sur le platelage afin de limiter les risques de chute lorsque la passerelle se trouve très inclinée. 

Concernant les passerelles aériennes, il existe plusieurs sortes de platelage :

► Le platelage en Bois exotique « Badi » avec insert d’antidérapant en aluminium

► Le platelage en résine

► Le platelage en caillebotis acier galva/alu/inox simple ou double crantage. Ce caillebotis garanti une adhérence maximum

Vous pouvez retrouver toutes les photos de nos réalisations dans notre site internet ainsi que dans note plaquette qui vous est proposée en téléchargement sur notre page d’accueil.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes vos questions, vos exigences particulières, nous fabriquons selon votre demande.

Tout est réalisable. 

Spécialiste de la construction et réparation navale acier et aluminium